94663291_2514554915540988_5580250149252235264_o

Foncier à Dakar : La CDC hérite 30 Ha de l’Aéroport Yoff

La forte mesure sur l’assiette foncière de l’aéroport Yoff confirme les projections faites par les services de Cheikh Ba dans le domaine de l’exploitation du patrimoine financier de l’Etat. En conseil des ministres, Macky Sall  a mis officiellement les 30 ha de terres convoitées dans la besace de la Caisse des Dépôts et de Consignation (CDC). Désormais les services de Cheikh Ba sont dotés de ressources terrestres pour dérouler les projets phares en maturation  comme  la « Tour des Mamelles », le projet ‘’YELEEN’’  avec 3110 parcelles à Bambilor et les  projections de plans d’habitat au Point E et dans la zone des Mamelles.

Les services  de la CDC sont ainsi bien servis par le Chef de l’Etat qui a mis hier, officiellement,  à la disposition de la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC), une assiette foncière très convoitée de trente hectares sur le périmètre de l’aéroport Dakar Yoff. Une cession officielle au profit des services de Cheikh Ba pour des projets à venir mais aussi pour compenser certains ayant-droit à qui l’Etat promet une portion  de ses terres qui font l’objet de plusieurs conflits.  Informant de sa décision de confier cette assiette foncière   de 30 hectares à l’Aéroport de Yoff à la Caisse des Dépôts et des Consignations (CDC), afin de renforcer l’aménagement durable et la valorisation équitable de la zone concernée à travers des offres publiques d’aménagement et de vente, le chef de l’Etat a dopé la CDC dans ses projections dans le domaine foncier, exigeant par ailleurs  un respect strict des principes de transparence et de rentabilité pour l’Etat.

En effet, avec cette manne foncière, le CDC peut assouvir ses ambitions et augmenter ses ressources, et déjà en partenariat avec Sablux Services, la boite dirigée par l’ancien DGID travaille sur un projet ambitieux de vente de 3110 parcelles à Bambilor dans le cadre du projet ‘’YELEEN’’.  Ces projections dans le domaine de l’élargissement de l’offre dans le secteur viennent renforcer les projets d’habitat  déjà initiés par la CDC au Point E et dans la zone des Mamelles.

D’ailleurs, pour faire une opa sur le foncier et exploiter les potentialités partant des apports de l’Etat, plusieurs autres sites sont dans la ligne de mire de l’Etat pour doter ce levier étatique d’assez de niches de ressources. Pour baliser le chemin des gros investissements dans le secteur, la CDC s’est dotée, à cet effet,  de filiales comme la Compagnie générale immobilière du Sahel (CGIS) et le Consortium africain de conseil et d’organisation (CACAO). Les actes concrets qui valident la forte option de l’Etat a « nationalisé » ses terres se vérifient, dans le concret,  avec le projet géant visible sur le site de l’ancienne Clinique des Mamelles ou la CDC a déjà entamé, sous le magistère d’Aliou Sall, la construction de la « Tour des Mamelles » en Avril 2019.  Bâti sur une superficie au sol de 3264 m2, l’immeuble  qui comprend  (03) sous-sol qui offriront 220 places de parking ,  un (01) rez-de-chaussée, trois (03) mezzanines, une (01) terrasse technique et douze (12) étages de bureaux, n’aura rien à envier aux merveilles du monde en matières de commodités et offres de services.

 




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre